Projet BYOM : 1 masque et 37 designs

par | Juin 9, 2020 | Suisse

Depuis le mois de mars, le sujet de la crise sanitaire du coronavirus est omniprésent ! Une partie de la population a dû arrêter de travailler et s’est retrouvée coincée à la maison. L’occasion pour certain de laisser parler leur créativité avec le projet BYOM (Bring Your Own Mask).

Le projet BYOM, c’est quoi ?

 

Le projet BYOM, acronyme de Bring Your Own Mask, a été initié par HyperAktiv.li, anciennement le LAB, dont l’objectif est d’encourager le lien et les échanges entre la communauté créative et les entreprises ou starts-up suisses. Le concept est très simple : 120 designers suisses ont été invités à réinterpréter le masque de protection, le nouvel objet du quotidien désormais connu de tous.

Aucune contrainte technique n’était imposée et l’interprétation est restée totalement libre, le but étant surtout d’offrir une vitrine aux designers helvétiques. 41 designers ont répondu à l’appel et 37 projets ont été récoltés. Les invitations ont été envoyées le 20 avril et les projets ont été réceptionnés jusqu’au 4 mai. Ce timing particulièrement court montre la rapidité d’action que peut offrir le design en situation de crise. Le résultat est plutôt concluant puisque l’anxiété que provoque habituellement l’objet semble dépassée pour laisser place à l’esthétisme et la beauté des concepts.

Pourquoi ce projet ?

 

Outre la limitation des contacts sociaux et physiques, le masque est l’objet phare qui permet d’éviter la transmission du Covid-19 d’une personne à l’autre. Une grande partie de la population l’a porté dès le début du semi-confinement et, même si les restrictions s’allègent par étape depuis le 26 avril, certains l’arborent encore pour aller faire leurs courses ou se rendre chez le médecin. De plus, il a particulièrement fait parler de lui suite aux ruptures de stock et à son prix qui s’est démultiplié. Bref, c’est le symbole de cette crise sanitaire et il risque de rester gravé à jamais dans nos esprits. Par ailleurs, le design fait partie des disciplines phares en Suisse avec de nombreux projets à renommée internationale. BYOM est donc l’occasion d’allier actualité et savoir-faire suisse en matière d’innovation et d’esthétisme avant-gardiste et ingénieux.

Et pour la suite ?

 

Depuis le lancement du site web le 11 mai, des contacts ont été établis avec des industries afin de réaliser des impressions 3D des différents masques. HyperAktiv.li espère également un vernissage physique en septembre dans les nouveaux locaux qu’ils ont aménagé début 2020 à Ecublens. Concernant la situation suisse, même si le plus gros de l’épidémie semble à présent derrière nous, nous ne pouvons ignorer la possibilité d’une deuxième vague. Mais cet avenir incertain s’accompagne cette fois d’une certitude : des masques design made in Switzerland !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire aussi…

Découvrir l’Écosse en cinq lieux phares

Des plaines vertes à perte de vue, des moutons, des montagnes, la mer, beaucoup de fish and chips, de nombreux lacs et quelques monstres marins… Oui oui, vous l’aurez deviné, bienvenue en Écosse ! Si vous n’avez encore jamais visité ce beau pays, je vous embarque avec moi pour en faire le tour à travers cinq lieux incontournables.

Box NUOO : des produits naturels et bio à recevoir chaque mois

Certaines d’entre nous ont leur petite routine beauté avec leurs produits fétiches, alors que d’autres préfèrent se laisser porter au gré de leurs envies. Que vous soyez de la catégorie monomaniaque avec des réserves débordant de vos placards ou que vous ayez l’âme d’une zappeuse changeant de crème de jour comme de chaussettes, le moment est venu d’opter pour la box NUOO. Qui sait, vous pourriez y découvrir votre nouveau soin préféré !