Fabriquer son shampoing soi-même en 30 minutes seulement

par | Août 13, 2019 | Beauty

On pourrait croire que fabriquer son propre shampoing c’est compliqué, mais détrompez-vous ! Il vous suffit de cinq ingrédients et d’une bonne demi-heure devant vous pour fabriquer un produit naturel, débarrassé des substances chimiques nocives pour la planète et qui irritent le cuir chevelu, et surtout totalement adapté à vos cheveux. Alors on enfile sa blouse et ses lunettes de chimiste, on sort ses petits pots et à nous le pain de savon fait maison !

Pourquoi faire ses produits maison ?

 

Le shampoing est un cosmétique qui contient de nombreuses substances nocives : sulfates, collagènes, silicone, parabènes et autre perturbateurs endocriniens. Le principal avantage de fabriquer son pain de savon soi-même est d’éliminer tous ses éléments nuisibles pour le cuir chevelu et pour l’environnement et surtout de connaitre la composition de son shampoing. Par ailleurs, vous pouvez également le personnifier et obtenir ainsi un produit totalement adapté à votre cuir chevelu et aux besoins de vos cheveux. Mais par-dessus tout, qu’on se le dise… C’est si gratifiant d’utiliser un produit que l’on a créé soi-même !

Quelques règles d’hygiène à suivre

 

Et oui… Faire son shampoing, c’est bien beau mais il y a tout de même quelques règles à respecter. Alors commençons par le commencement : les précautions d’hygiène d’usage. Tout d’abord, nettoyez vos ustensiles et votre plan de travail minutieusement. Nettoyez également soigneusement vos mains et vos ongles entre chaque étape. Pour finir, utilisez des serviettes et des torchons propres. Même si ces différents gestes prennent un peu de temps, ils éviteront de glisser des bactéries involontaires dans votre shampoing.

 

Concernant le tensioactif SCI, soyez vigilant en le manipulant. C’est une poudre volatile qui peut irriter les yeux et les voies respiratoires. Pensez à vous protéger si vous devez le manipuler et à ne pas garder la tête en dessus du plat lors de la cuisson.

Pour faire un shampoing solide, on utilise quoi ?

 

Les ingrédients :

  • 50g de SCI (ou autre tensioactif)
  • 20g de poudre végétale
  • 20g d’huile bio
  • 14g d’eau florale
  • 20 gouttes maximum d’huile essentielle (facultatif)
  • 1 à 3 ml de protéine de riz liquide (facultatif)

 

Le tensioactif : Il sert à solidifier votre shampoing et à laver vos cheveux. Plusieurs tensioactifs existent, mais on optera volontiers pour le SCI (Sodium Cocoyl Isethionate) pour de nombreuses raisons. Le SCI est d’origine végétale et synthétique, dérivé de l’huile de coco. Ce n’est donc pas un produit naturel ! Cependant, c’est le tensioactif le plus doux actuellement. Il n’irritera donc pas votre cuir chevelu. De plus, il est totalement biodégradable à court terme, en d’autres termes il sera dégradé avant sa sortie de la station d’épuration. On évite tout de même de se laver les cheveux dans la mer car il est toxique pour la vie aquatique et nous, les poissons on veut les voir lors de notre prochaine sortie snorkeling !

 

Les poudres végétales ou minérales : Il existe de nombreuses poudres qui auront des effets différents sur votre cuir chevelu. Pour des cheveux gras, on optera plutôt pour de l’argile, tandis que pour les cheveux cassants, le choix se portera plutôt sur l’ortie piquante. Les blondes préfèreront de la poudre de sidr, alors que les brunes ajouteront du shikakai à leur recette.

 

Les huiles : Les huiles servent principalement à donner de la brillance, à protéger et réparer le cuir chevelu et les cheveux. Certains ont également d’autres effets spécifiques comme l’huile de ricin qui stimule la pousse, le brocoli qui embellit les boucles, l’argan pour se débarrasser des pellicules et la coco qui fait briller. On opte de préférence pour une huile végétale bio afin d’être sûr qu’elle ait été pressé à froid et qu’elles ne contiennent pas de pesticides.

 

Les eaux florales aussi nommées hydrolats : L’eau va servir à dissoudre le tensioactif qui n’est pas soluble dans l’huile. On opte de préférence pour des eaux florales afin de rajouter des bienfaits. L’hydrolat de menthe poivrée à des vertus antipelliculaires, l’hydrolat d’hamamélis réparera vos cheveux abimés alors que l’hydrolat de citron évitera qu’ils graissent.

 

Les huiles essentielles : Les huiles essentielles contiennent également des propriétés bienfaisantes pour vos cheveux : celle de tea tree est antipelliculaire, celle de camomille est adaptée aux cheveux blonds, colorés ou méchés. Notez tout de même que qu’il ne faut jamais dépasser 20 gouttes pour 100g et que certaines huiles essentielles sont déconseillées pour les enfants de moins de 6 ans et les femmes enceintes ou allaitantes.

 

La protéine de riz liquide : La protéine de riz joue un rôle important dans la fortification et l’augmentation du volume des cheveux. Elle maintient également l’hydratation du cheveu et facilite le coiffage. Elle n’est pas nécessaire dans la recette, mais n’hésitez pas à l’ajouter si vous recherchez un de ces effets !

 

Par ailleurs, il est recommandé de tester les différents ingrédients sur votre peau avant de les utiliser afin de contrôler qu’ils ne provoquent pas chez vous des irritations ou des allergies.

 

Les étapes :

  1. Dans un récipient, mélangez le SCI, les poudres, les eaux florales et les huiles.
  2. Mettez le récipient au bain-marie et remuez jusqu’à obtenir une pâte épaisse et homogène. Elle doit être assez molle et ne plus se briser en petits morceaux.
  3. Retirez du bain-marie et pétrissez avec les mains jusqu’à ce qu’elle soit lisse et homogène.
  4. Laissez refroidir, mais pas trop longtemps afin d’éviter qu’elle ne durcisse.
  5. Faites un puit et incorporez les huiles essentielles et la protéine de riz.
  6. Pétrissez à nouveau en répartissant bien les nouveaux ingrédients.
  7. Placez le shampoing dans un moule ou faite une forme avec vos mains en tassant bien.
  8. Laissez reposer 2h dans le moule, puis sortez-le et attendez 48h avant d’utiliser votre shampoing.

Deux idées de recettes à réaliser chez vous

 

Shampoing pour cheveux gras :

  • 50g SCI
  • 5g argile
  • 5g rhassoul
  • 10g poudre de guimauve
  • 10g huile de noisette bio
  • 10g huile de jojoba bio
  • 14g d’hydrolat d’ylang-ylang
  • 8 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • 8 gouttes d’huile essentielle de citron
  • 3 ml de protéine de riz liquide

 

Shampoing antipelliculaire :

  • 50g SCI
  • 10g de poudre d’ortie piquante
  • 10g de poudre de guimauve
  • 10g huile d’argan bio
  • 10g huile de chaulmoogra bio
  • 7g d’hydrolat de menthe poivrée
  • 7g d’hydrolat d’hamamélis
  • 16 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • 3 ml de protéine de riz liquide

 

Pour finir, un grand merci à Justine qui nous a accueilli chez elle pour cet atelier shampoing en nous expliquant les propriétés de chaque ingrédient et en nous aidant à réaliser notre premier pain de savon !

Et pour les flemmardes ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire aussi…

Découvrir l’Écosse en cinq lieux phares

Des plaines vertes à perte de vue, des moutons, des montagnes, la mer, beaucoup de fish and chips, de nombreux lacs et quelques monstres marins… Oui oui, vous l’aurez deviné, bienvenue en Écosse ! Si vous n’avez encore jamais visité ce beau pays, je vous embarque avec moi pour en faire le tour à travers cinq lieux incontournables.

MOOD : Une bague à personnaliser selon son humeur

Parfois, on achète une bague, on la porte beaucoup, puis on s’en lasse et on la laisse de côté. Après tout, c’est normal ! On grandit, on évolue et nos goûts d’antan ne correspondent plus à nos envies actuelles. La marque mood a eu une idée ingénieuse pour contrer ce problème ! Si nous pouvions modifier nous-mêmes notre bijou en fonction de notre look, de notre humeur ou de notre personnalité, nous en lasserions-nous ? Avec ces combinaisons infinies, la bague mood est faite pour nous accompagner au fil des ans et s’adapter à la personne que nous sommes !